Clic pour voir sa généalogie sur la ligne en dessous

 

Jacques Joseph dit le Saint de la Garde de Charles X CATHELINEAU

Titre : Soldat Vendéen

  • Baptisé le 28 mars 1787 - le Pin en Mauges, 49, , ,
  • Décédé le 27 mai 1832 - Jallais, 49, , , La chapperonière , à l’âge de peut-être 45 ans
  • Fabricant

200px-Jacques-Joseph_de_Cathelineau[1]

Jacques-Joseph de Cathelineau, dit le Saint de la garde de Charles X Né au Pin-en-Mauges le 28 mars 1787, assassiné au château de La Chaperonnière (Jallais) le 27 mai 1832 par les gendarmes de Louis-Philippe Ier, au cours du soulèvement royaliste en faveur de la duchesse de Berry.

Il est le huitième enfant de Jacques Cathelineau, généralissime des armées vendéennes.


C'est en sa faveur que la famille Cathelineau fut anoblie par Louis XVIII par lettres patentes du 15 novembre 1817[1].

Les armoiries de cette famille sont : d'azur à l'étendard d'argent chargé d'un cœur de gueules sommé d'une croix du mesme.

 

jacques_joseph

Biographie : Tué au cours du soulèvement en faveur de la duchesse de Berry. Anobli par lettres patentes du 15 novembre 1817.
Dessin d'armoirie : Charles de Lesparre
Sources:
- personne: CB du Coudert, D.Gaultier (A.Révérend, Restauration) 28/10/06
- naissance: D.Gaultier (A.Révérend, Restauration) 28/10/06
- mariage: O.Guionneau (ADFA n° 21; 16 III 07)
- famille: CB du Coudert (R.P. Gasnier, Gérard de Cathelineau, Nouvelles Editions Latines)

 Notes concernant l'union

 mariage: l'oncle de l'épouse nommé PAUVERT était son employeur et aussi un ancien ami de son père.

Sources

  • Baptême: Original - vue p 127/140
  • Union: Original - vue p 28/55

Notes individuelles

Lettres de Noblesse en faveur de Jacques-Joseph CATHELINEAU, lieutenant, par lettres patentes du 15 Novembre 1817 (il avait donc 30 ans).
Avec règlement d'armoiries :
d’Azur, à l'étendard d’Argent, monté d'Or, chargé d'un coeur de Gueules et sommé d'une Croix de même.
Ou : d’azur à l'étend art d'argent chargé d'un coeur de gueules sommé d'une croix de mesme.
( Source: Wikipédia du 11 09 2008 )
domicile: Fabriquant [entre 1809 et 1813] la Jubaudière, 49
source: Original
mariage Esseul x Cathelineau
domicile: Percepteur jusqu'en 1814 [1814] Cholet, 49
source: Original
Mémoire de François BLON
domicile: Percepteur en cette commune [environ 1814] Jallais, 49
_EVT: Garde royal à partir de 1815 [1815]
_EVT: Anoblissement au titre d'écuyer [15 novembre 1817]
source: Original
copie des lettres de noblesse
Anoblissement ( ainsi que " ses enfants,postérité et descendants mâles et femelles,nés ou à naître en légitime mariage "), au titre d'écuyer
domicile: Lieutenant porte drapeau présentement en cette ville par congé [entre 1817 et 1822] Beaupréau, 49
Le 28/07/1817 pour la naissance de Marie Rosalie il est dit.
Lieutenant porte drapeau dans le troisième régiment d'infanterie de la garde royale
présentement en cette ville par congé.
domicile: En garnison à Paris de 1815 à 1830 [entre 1815 et 1830] Paris, 75
source: Original
Mémoire de François BLON
_EVT: Sergent de 1ère classe aux gardes à pied du corps du roi en 1827 [1827]
domicile: Jusqu'en 1832 [1832] Beaupréau, 49, , ,
source: Original
Mémoire de François BLON
décès: --Au château de la Chaperonnère près de Jallais. Tué à bout portant par le Lieutenant Régnier, du 29ème de Ligne.
(Source Célestin Port dans son dictionnaire).