Clic pour voir sa généalogie sur la ligne en dessous

Antoine Philippe de la TRÉMOÏLLE

Titres: Prince de Talmont, Soldat vendéen

  • Baptisé le 27 décembre 1765 - Paris, 75, , ,
  • Décédé le 26 janvier 1794 - Laval, 53, , , Cour du château de Laval , à l’âge de peut-être 28 ans
  • Commandant de la cavalerie des armées catholiques et royales

talmont[1]

Biographie : Avant d'entrer, au début de l'année 1792, dans la conjuration contre-révolutionnaire du Poitou (qui fera long feu et le poussera vers l'émigration) Talmont s'était surtout distingué par son caractère dissipé.
Devenu aide camp de comte d'Artois (futur Charles X), il est envoyé en France, au début de 1793, avec un nouveau plan d'insurrection pour les provinces de l'Ouest. Arrêté peu de temps après à Château-Gontier et transféré dans les prisons d'Angers, il parvient à s'échapper. Son arrivée à Saumur, dont les Vendéens viennent de s'emparer, produit un grand effet. Il est nommé sur le champ général de la cavalerie vendéenne et prend part au conseil supérieur de l'armée.
Après le passage de la Loire, il insiste pour que l'on se dirige vers Saint-Malo, afin d'y recevoir les secours promis par les Anglais. C'est l'échec de Granville. Ses troupes révoltées, il tente de s'embarquer clandestinement pour l'Angleterre avec quelques-uns de ses lieutenants, mais il est rejoint par ses soldats et ramené sous escorte dans son camp.
Sans illusions mais avec courage, il poursuit encore le combat avec ce qui reste de la grande Armée Catholique et Royale; avant de la quitter définitivement, blessé de se voir préférer Fleuriot, pour le commandement suprême.
Il errait dans les champs déguisé en paysan quand il fut arrêté par une patrouille de la garde nationale. Conduit à Fougères sans être reconnu. Une fille d'auberge, en le voyant passer, s'écrie : "C'est le prince de Talmont !" Son sort est scellé...
L'échafaud est dressé devant l'entrée principale de son château de Laval. Sa tête, fichée sur une pique, sera exposée plusieurs jours au-dessus d'une porte de la ville.
Emigré durant la Révolution française.
Sources:
- personne: CB du Coudert (web)
- famille: H.R.Moser/EuSt-X