Clic pour voir sa généalogie sur la ligne en dessous

 

Jacques Nicolas Fleuriot de La Fleuriais

Jacques Nicolas Fleuriot de La Fleuriais, né le 30 octobre 1738 et mort le 20 octobre 1824 dans sa propriété d'Omblepied à Oudon, est un militaire français qui a participé à la guerre de Vendée.

Biographie

Sous l'ancien régime, il sert tout d'abord dans l'armée royale où il devient capitaine de cavalerie en 1780. Fait chevalier de Saint-Louis, il est nommé maréchal des logis aux gardes du corps du roi en 1785.

Lorsque la guerre de Vendée éclate en mars 1793, il rejoint rapidement le camp des insurgés, où il devient le second de Charles de Bonchamps. Après la mort de celui-ci, il combat sous les ordres de Stofflet. Il participe ensuite à la Virée de Galerne.

Suite à la traversée de la Loire à Ancenis de La Rochejaquelein et de Stofflet, les Blancs se retrouvent coupés de leurs chefs. Fleuriot, préféré au Prince de Talmont, prend la tête de ce qui reste de l'armée vendéenne. Il la conduit à Blain puis à Savenay, où les républicains les rattrapent et les massacrent lors de la bataille de Savenay. Fleuriot parvient à échapper au massacre, à traverser la Loire et à rejoindre l'armée de Charette, sous les ordres duquel il sert désormais.

Il est présent à la signature du traité de La Jaunaye en février 1795. Contrairement à son chef, il survit à la suite de la guerre et meurt sous la Restauration en 1824.

Notes et références

Sources et bibliographie