Clic pour voir sa généalogie sur la ligne en dessous

 

Anne Emmanuel de Crussol d'Ambroise

 

Anne Emmanuel François Georges de Crussol d'Amboise
Image illustrative de l'article Anne Emmanuel de Crussol d'Ambroise

Naissance 30 mai 1726
Aurillac (Cantal)
Décès guillotiné le 26 juillet 1794 (à 68 ans)
Paris
Origine Drapeau de la France France
Arme Cavalerie
Grade Général de division
Années de service 1740 – 1794
Distinctions Chevalier de Saint-Louis
Autres fonctions Député français de la noblesse en 1789-1791

Anne Emmanuel François Georges de Crussol d'Amboise, né le 30 mai 1726 à Aurillac (Cantal), mort le 26 juillet 1794 à Paris, est un général de division de la Révolution française.

États de service

Il entre en service aux mousquetaires le 8 décembre 1740, et il fait la campagne de 1742 en Flandre. Par commission du 1er janvier 1743, il lève une compagnie dans le régiment de cavalerie Royal-Pologne, qu’il commande à la reprise de Weissemberg et des lignes de la Lautern, à l’affaire d’Haguenau le 25 août 1744 et au siège de Fribourg le 11 octobre 1744.

Le 14 décembre 1744, il obtient la charge de deuxième cornette de la compagnie des chevau-légers de Bretagnes, et rang de lieutenant-colonel de cavalerie. Il se trouve à la bataille de Fontenoy le 11 mai 1745, aux sièges de Tournay, de Dendermonde, d’Oudenarde et d’Ath en 1745. Le1er décembre 1745, il passe à la compagnie des gendarmes du Berry, et il participe avec cette unité aux sièges de Mons, de Charleroi, de Namur et à la bataille de Rocoux le 11 octobre 1746.

Le 20 janvier 1747, il est sous-lieutenant de la compagnie de gendarmes des Flandres, avec rang de mestre-de-camp de cavalerie. Il combat à Lawfeld le 2 juillet 1747 et il sert à Maastricht en 1748.

Le 1er février 1749, il est nommé capitaine lieutenant de la compagnie des chevau-légers du Berry, qu’il commande à l’armée d’Allemagne en 1757. Le 3 janvier 1757, il est fait chevalier de Saint-Louis. Il combat à Sundershausen, à la prise de Cassel, à la conquête de la Hesse et à la bataille de Lutzelberg en 1758. Il est créé brigadier le 10 février 1759, et il est fait colonel-lieutenant du régiment d’infanterie de la reine.

Le 15 octobre 1760, il commande le régiment de la reine à la bataille de Clostercamp, et à l’armée d’Allemagne en 1761. Il est promu général de brigade le 25 juillet 1762, et lieutenant général le 1er mars 1780.

En 1789, il est élu député par la noblesse de la Sénéchaussée de Poitiers aux États généraux de 1789. En 1793, il devient suspect aux jacobins, il est arrêté, mis en jugement et guillotiné le 26 juillet 1794, veille de la chute de Robespierre.

Sources

  • (en) « Generals Who Served in the French Army during the Period 1789 - 1814: Eberle to Exelmans »
  • Jean-Baptiste Pierre de CourcellesDictionnaire historique et biographique des généraux français depuis le xie siècle jusqu'en 1822, l’Auteur, janvier 1822, 452 p. (lire en ligne)p. 49.
  • « Anne Emmanuel de Crussol d'Ambroise », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, 1889