Clic pour voir sa généalogie sur la ligne en dessous

 

Jules Gabriel Hubert-Sauzeau

 

58e1fd11469a4548008b62de

Jules Gabriel Hubert-Sauzeau
Naissance
3 septembre 1856
Prahecq (Deux-Sèvres)
Décès
30 mars 1927
Niort (Deux-Sèvres)
Nom de naissance
Jules Gabriel Hubert-Sauzeau
Nationalité
Française
Activité
Artiste-peintre
Œuvres principales
Les Vendéens demandent à Cathelineau de prendre la tête de l'insurrection (1900)

Jules Gabriel Hubert-Sauzeau, né à Prahecq (Deux-Sèvres) le 3 septembre 18561 et mort à Niort le 30 mars 1927, est un artiste-peintre français.

Sommaire

  • 1 Biographie
  • 2 Distinctions
  • 3 Œuvres
  • 4 Références
  • 5 Sources

Biographie

Issu d'une famille bourgeoise des Deux-Sèvres, Jules Gabriel Hubert-Sauzeau est diplômé ingénieur de l'école centrale des arts et manufactures. Mais il renonce à ses projets scientifiques pour peindre. Il s'inspire des paysages du Poitou et de ses habitants. Il va étudier la peinture à Paris sous la direction de Jean-Paul Laurens et de William Bouguereau.

Il épouse Marie Marguerite Hélène Ferret (née à Port-d'Envaux). Elle lui donne un fils unique qui meurt à 20 ans en 1917, pendant la Première Guerre mondiale. Le portrait de son fils enfant est conservé au musée Bernard d'Agesci à Niort.

Après avoir habité de 1896 à la guerre de 1914 au 8 rue Méchain dans le 14e arrondissement de Paris, Jules Gabriel Hubert-Sauzeau habitera au 6 rue Calabre à Saint-Maixent (79), avant de s'installer définitivement rue Paul-François Proust à Niort (79) en 1917.

Il expose ses œuvres dans des Salons régionaux, mais aussi et surtout à Paris : à la Société nationale des beaux-arts, au Salon d'Hiver et au Salon des artistes français ; il en fut sociétaire et y présente une toile figurant une femme en 1884.

Hubert-Sauzeau envoie deux aquarelles et huit huiles dont La Sèvre, Coin de jardin, La Mare aux fées, Les Raisins au Salon poitevin de Niort en 1903. Il présente un Portrait d'une aïeule au Salon des artistes français de 1910 (musée Bernard d'Agesci à Niort). Il obtient une médaille section art moderne-peinture, à Poitiers en 1922.

Il est membre de la commission administrative des musées de la ville de Niort. En 1926, il participe au Salon des beaux-arts de Niort, avant d'y mourir le 30 mars 1927. Il lègue une grande partie de son fond d'atelier à la ville. L'artiste lègue également plusieurs toiles au musée de Poitiers, dont La Récolte en Poitou et La Moisson.

Son tableau Les Vendéens demandent à Cathelineau de prendre la tête de l'insurrection (1900) est conservé à l'écomusée de la Vendée au Puy du Fou.

Distinctions

  • Médaille section art moderne-peinture, Poitiers, 1922

Œuvres

Les Vendéens demandent à Cathelineau de prendre la tête de l'insurrection , 1900.
  • Les Vendéens demandent à Cathelineau de prendre la tête de l'insurrection (1900)
  • Portrait d'une aïeule (1910)
  • La Sèvre, Coin de jardin, La Mare aux fées, Les Raisins(1903)

Références

  1. Acte de naissance de Jules Gabriel Hubert-Sauzeau sur le site des Archives des Deux-Sèvres, commune de Prahecq, le 3 septembre 1856 [archive].

Sources

  • François Wiehn et Daniel Courant, Dictionnaire des peintres des Deux-Sèvres, La Crèche, Geste édition, 2012, 448 p. (ISBN 978-2-84561-986-9)
  • Dominique Lobstein, Dictionnaire des Indépendants 1884-1914, L'échelle de Jacob, 2003, 1780 p. (ISBN 2-913224-43-1) — 3 tomes
  • Gérard Aubisse, Les peintres des Charentes, du Poitou et de Vendée, XIXe-XXe siècles, 79000 Echiré, auto-édition, 2001, 544 p. (ISBN 2-9506079-3-4)
  • Blandine Chavanne et Bruno Gaudichon, Catalogue raisonné des peintures des XIXe et XXe siècles (artistes nés après 1774) dans les collections du Musée de la ville de Poitiers et de la Société des antiquaires de l'Ouest, Nouvelles impressions graphiques à Poitiers, 1988, 356 p. (ISBN 2-90-30-15-03-1)
  • Hubert-Sauzeau, le peintre local resté trop méconnu « La Nouvelle République », 1er avril 2017 [archive].