Clic pour voir sa notice sur son nom couleur orange


Bataille de La Chauvière

 

Bataille de La Chauvière
Informations générales
Date 28 février 1796
Lieu Froidfond
Issue Victoire républicaine
Belligérants
France Républicains Drapeau de l'Armée catholique et royale de Vendée Vendéens
Commandants
Jean-Pierre Travot François-Athanase Charette
Forces en présence
600 hommes ~ 80 hommes
(selon les républicains)1
Pertes
inconnues ~ 65 morts
(selon les républicains)1

Guerre de Vendée

Coordonnées 46° 52′ 12″ nord, 1° 45′ 24″ ouest

La bataille de La Chauvière se déroula lors de la guerre de Vendée.

La bataille

Le 28 février, Charette est de nouveau surpris près de Froidfond par la cavalerie de Travot, le combat s'engage sur La Chauvière et La Bironnière2, selon le rapport de Hoche, 65 Vendéens sont tués et Charette ne réussit à s'enfuir qu'avec 12 ou 15 cavaliers1. En outre, Charette perd toute sa correspondance avec le comte d'Artois2.

« Encore une déroute de Charette qui a tenté son dernier effort ; j'ai lieu de croire que c'est la dernière. Travot lui a tué soixante-cinq hommes le 28 février dans la paroisse de Froidefond. Ne pouvant le poursuivre, tant sa cavalerie était fatiguée, il l'a abandonné, ainsi que les douze à quinze cavaliers qui accompagnaient ce chef de rebelles. Travot pense que Charette sera contraint de se déguiser pour échapper aux recherches de nos patrouilles1. »

— Lettre du général en chef Hoche, le 6 mars à Angers, au directoire exécutif.

Bibliographie

  • Émile Gabory, Les Guerres de Vendée, Robert Laffont, 1912-1931 (réimpr. 2009), p. 505.
  • Jean Julien Michel Savary, Guerres des Vendéens et des Chouans contre la République, t. VI, p. 215. texte en ligne sur google livres [archive].

Références

  1. a, b, c et d Jean Julien Michel Savary, Guerre des Vendéens et des chouans, par un officier supérieur de l'armée de Vendée (1824-1827), t. VI, p. 215.
  2. a et b Émile Gabory, Les Guerres de Vendée, p. 505.