Clic pour voir sa généalogie sur la ligne en dessous

 

Pierre-René-Auguste de Brémond d'Ars


Pierre-René-Auguste de Brémond d'Ars

Pierre_René_Auguste_de_Brémond_d'Ars

Fonctions
Député
 
Maire
 
Biographie
Naissance
16 décembre 1759


Saintes

Décès
25 février 1842
(à 82 ans)
Activité
Homme politique

Pierre-René-Auguste de Brémond d'Ars, dit « le marquis de Brémond d’Ars »1, né le 16 décembre 1759 à Saintes, mort le 25 février 1842 à Saintes, est un homme politique français.

Sommaire

  • 1 Biographie
  • 2 Notes et références
  • 3 Sources
  • 4 Liens externes

Biographie

Membre de la famille de Bremond d'Ars, il était homme de lettres et maire de Saintes. Élu, le 3 août 1789, député suppléant de la noblesse aux États généraux par sa sénéchaussée, il fut admis quelques jours après, le 28 août, à siéger en l'emplacement, de La Tour du Pin, nommé ministre de la Guerre.

Il fut de la minorité, défendit la royauté et l'Église, et signa les protestations des 12 et 15 septembre 1759. Il émigra en Belgique en Hollande puis en Allemagne vers la province de Waldeck et rentra en France en 1800, ayant perdu sa femme et un fils, et presque toute sa fortune; il vécut longtemps à La Chapelle-des-Pots, prés de Saintes, s'occupant de la culture de la vigne.

Il ne repartit sur la scène politique qu'après la révolution de Juillet. Il fut alors mêle à un incident qui fit quelque bruit. Le sous-préfet de Saintes ayant émis, dans un acte public, cette allégation que Louis-Philippe était le roi choisi par la majorité des Français, Brémond d'Ars réclama et mit le fonctionnaire au défi de réunir la majorité des citoyens sur le nom de Louis-Philippe. Le sous-préfet prit la chose tellement au sérieux qu'il convoqua les électeurs pour répondre au défi, et se fit naturellement désavouer et révoquer.

Il avait un goût très vif pour la numismatique.

Dix ans d'exil 1791-1801, souvenirs d'un Emigré publiés par son petit-fils (Anatole de Bremond d'Ars), tel est le titre du recueil de notes sur la première Révolution. Ce dernier avait communiqué un extrait à la Revue de Bretagne, de Vendée et d'Anjou notamment le chapitre relatif au siège de Maëstricht par les armées républicaines du 16 février au 5 mars 1793.

Notes et références

Sources

  • « Pierre-René-Auguste de Brémond d'Ars », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]

Liens externes

  • Notices d'autorité