Clic pour voir sa généalogie sur la ligne en dessous

 

Henri Le Cour-Grandmaison

 

Henri Le Cour-Grandmaison

260px-Henri_Le_Cour_Grandmaison

Fonctions
Sénateur de la Loire-Atlantique
14 avril 1901 - 21 mars 1916
 
Maire de Campbon 
1900-1916
 
Conseiller général de la Loire-Atlantique
1887-1916
 
Biographie
Naissance
27 février 1849
Nantes (Loire-Inférieure)
Décès
21 mars 1916
Paris
Nationalité
Français
Activités
Homme politique, armateur
Famille
Famille Le Cour Grandmaison
Fratrie
Charles Le Cour-Grandmaison
Autres informations
Parti politique
Union des droites
Conflit
Guerre franco-allemande de 1870
Distinction
Chevalier de la Légion d'honneur‎

Henri-François Adolphe Le Cour-Grandmaison (né le 27 février 1849 à Nantes et mort le 21 mars 1916 à Paris), est un armateur et homme politique français.

Biographie

Fils d'un armateur de Nantes, neveu d'Adolphe Le Cour de Grandmaison et frère de Charles Le Cour-Grandmaison, il suit ses études à l'externat des Enfants-Nantais et succède ensuite à son père comme armateur. Il fonde les Chantiers nantais, un important établissement de construction de navires, dont il est nommé président du conseil d'administration, et les Chargeurs de l'ouest.

Il participe comme volontaire à la guerre de 1870, comme lieutenant dans les gardes mobiles, et prend part à la campagne de la Loire ainsi qu'à la défense de Paris.

En 1879, il devient membre du conseil général de la Loire-Inférieure, dont son père avait été vice-président.

Il est élu sénateur de la Loire-Inférieure en 1901, en remplacement de son frère décédé, et fur réélu en 1906. Royaliste et catholique déclaré, il fit partie du groupe de la droite, et fut secrétaire du Sénat de 1914 à 1916.

Il était membre du tribunal et de la chambre de commerce de Nantes et maire de Campbon.

Portrait de Mme Le Cour-Grandmaison

Il avait épousé Mathilde Halgan, fille du sénateur Emmanuel Halgan.

Sources

  • Yves Rochcongar, Capitaines d'industrie à Nantes au XIXe siècle, Nantes, éditions MeMo, 2003.
  • « Henri Le Cour-Grandmaison », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Lien externe