Clic pour voir sa généalogie sur la ligne en dessous

 

Henri Rouart

 

Henri Rouart

Henri_Rouart_por_Degas

Henri Rouart par Degas
Fonction
Maire de La Queue-en-Brie
1891-1912
 
Biographie
Naissance
2 octobre 1833


Paris

Décès
2 janvier 1912

(à 78 ans)
Paris

Sépulture
Cimetière du Père-Lachaise
Nom de naissance
Stanislas Henri Rouart
Nationalité
Français
Formation
Lycée Louis-le-Grand
École polytechnique
Activités
Collectionneur d'art, peintre, inventeur, ingénieur, homme politique, militaire
Père
Alexis-Stanislas Rouart 
Enfants
Ernest Rouart
Louis Rouart
Eugène Rouart
Alexis Rouart
Parentèle
Jean-Marie Rouart (arrière-grand-père)
Autres informations
Arme
Artillery 
Grade militaire
Capitaine
Conflit
Guerre franco-allemande de 1870
Mouvement
Impressionnisme
Maîtres
Jean-Baptiste Camille Corot, Jean-François Millet
Œuvres principales
La Terrasse au bord de la Seine à Meulun (d), L'Église de San Michele, près de Venise (d)
Père-Lachaise - Division 67 - Rouart 03.jpg
Tombe au cimetière du Père-Lachaise.

Henri Rouart, de son nom complet Stanislas-Henri Rouart (Paris 2 octobre 1833 - Paris 2 janvier 1912), est un ingénieur, industriel, artiste-peintre et collectionneur français.

Sommaire

  • 1 Biographie
    • 1.1 Descendance
  • 2 Galerie
  • 3 Bibliographie
  • 4 Notes et références
  • 5 Annexes
    • 5.1 Articles connexes
    • 5.2 Liens externes

Biographie

Élève du lycée Louis-le-Grand à Paris, où il se lie d’amitié en classe de troisième avec Edgar Degas, Henri Rouart entre à l’École polytechnique et devient un ingénieur inventif. On lui doit, entre autres, les tubes du réseau de la poste pneumatique de Paris, système d'acheminement rapide du courrier à Paris dans des boîtes cylindriques propulsées par air comprimé dans un réseau souterrain de tuyauterie1,2.

Rouart est capitaine d’artillerie pendant la guerre de 1870. Au cours du siège de Paris, où il dirige une batterie d'artillerie, il y retrouve son ami Degas, et ne le quittera plus.

À la cinquantaine, Rouart se consacre entièrement à sa passion de peintre. Ancien élève de Corot et de Millet, son art est proche des impressionnistes. Il participe à ce titre à des expositions à partir de 1868 et il est très fidèle aux expositions du groupe impressionniste3 en étant présent lors de sept expositions sur les huit dès la Première exposition des peintres impressionnistes de 1874 chez Nadar4. Et il devient un collectionneur et un mécène reconnu de Delacroix, Courbet, Daumier, Millet, Corot, Manet, Berthe Morisot, Toulouse-Lautrec, Renoir, Puvis de Chavannes, Pissaro et Degas, entre autres. Trois expositions des impressionnistes se tiennent grâce à son appui financier et il aide aussi ses amis en leur achetant de nombreuses œuvres3.

Henri Rouart a été maire de la commune de La Queue-en-Brie dans le département du Val-de-Marne entre 1891 et 1912.

Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise (67e division) à Paris5.

Après sa mort, en décembre 1912, sa fille et ses quatre fils décident de vendre sa fabuleuse collection. La vente rapporte une somme astronomique et marque le début de l'envol des prix des toiles impressionnistes3.

Descendance

Il est le père du peintre Ernest Rouart6 et l'arrière-grand-père de l'écrivain et académicien Jean-Marie Rouart.

Galerie

Bibliographie

ouvrages
  • Dominique Bona, avec les textes de Léon-Paul Fargue, David Haziot, Jean-Marie Rouart, Paul Valéry, Frédéric Vitoux et Charles Villeneuve de Janti, Les Rouart, de l’impressionnisme au réalisme magique, éditions Gallimard, Paris, 2014. (ISBN 978-2-07-014386-3)
  • Dominique Bona, Deux sœurs : Yvonne et Christine Rouart, muses de l'impressionnisme, Grasset, 2012
  • David Haziot, Le Roman des Rouart (1850-2000), biographie, Fayard, 2012, prix Goncourt de la biographie 2012
  • Jean-Marie Rouart, Une famille dans l'impressionnisme, Gallimard, 2011, (ISBN 9782070759293)
  • Solange Thierry, Daniel Marchesseau, Françoise Heilbrun, Anne Distel (catalogue de l'exposition au musée de la vie romantique, 3 février-13 juin 2004), Au cœur de l'impressionnisme. La famille Rouart, Paris, Paris Musées, 2004, 194 p. (ISBN 2-87900-809-3)
articles
  • Christian Marbach, « Rouart, X 1853, l’ingénieur peintre », Bulletin de la SABIX, École polytechnique, no 52,‎ février 2013, p. 77–87 (lire en ligne [archive])
  • Annette Gelinet, « Henri Rouart, industriel et peintre », La Revue, Paris, Musée des arts et métiers, no 38,‎ juin 2003, p. 16–25 (résumé [archive])
  • Arsène Alexandre, « La collection de M. Henri Rouart », Les Arts, Paris, Goupil et Cie – Manzi, Joyant et Cie, no 6,‎ juillet 1902, p. 17–22

Notes et références

  1. Elisa Le Briand, Anne-Laure Cermak, ''Le réseau avant l'heure : la Poste pneumatique à Paris (1866-1984)'', Comité pour l’histoire de La Poste, 2006, p.37
  2. Christian Marbach, « Rouart, X 1853, l’ingénieur peintre », Bulletin de la Sabix. Société des amis de la Bibliothèque et de l'Histoire de l'École polytechnique, no 52,‎ 1er février 2013, p. 77–87 (lire en ligne [archive], consulté le 23 avril 2019)
  3. a b et c David Haziot, Le roman des Rouart, Fayard, 2012 (ISBN 9782213668581), Pages 86 et 87 et 297 à 305
  4. Monneret 1981, p. 234
  5. Voir sur le site des Amis et passionnés du Père-Lachaise [archive].
  6. Époux de Julie Manet.

Annexes

Articles connexes

  • Famille Rouart
  • Tube pneumatique

Liens externes