Clic pour voir sa généalogie sur la ligne en dessous

 

 

Roger-Gabriel Lambert

 

lambert_roger

Fonction
Chef d'état-major de la marine
Biographie
Naissance 13 septembre 1897
Suresnes
Décès 10 juillet 1960 (à 62 ans)
Toulon
Nationalité
Français
Formation
École navale
Activité
Officier de marine
Autres informations
Grade militaire
Vice-amiral d'escadre
Distinction
Grand officier de la Légion d'honneur‎

Sommaire

  • 1Biographie
  • 2Bibliographie
  • 3Récompenses et distinctions
  • 4Liens externes

Biographie

Il entre à l’École navale en mars 1915 et en sort enseigne de 2e classe en juin 1917. Il sert sur le croiseur auxiliaire Golo-II (1917) puis sur le cuirassé Vergniaud et est nommé enseigne de 1re classe en juillet 1918.

Second du torpilleur Sakalave (1920-1921), il prend part aux opérations de la mer Noire puis devient élève de l’École de perfectionnement des enseignes en juin 1921 et est promu lieutenant de vaisseau en décembre.

Élève de l’École de canonnage dont il sort major, il embarque en 1923 sur le cuirassé Courbet puis passe en 1925 sur le contre-torpilleur Amiral-Senès (1925-1927). De 1927 à 1929, il commande la canonnière Inconstant en Indochine puis est envoyé en 1932 à la défense antiaérienne de Toulon.

Capitaine de corvette (octobre 1932), il sert sur le contre-torpilleur Guépard (1932-1933) puis sur le cuirassé Courbet (1933-1935) et devient en 1936, chef du service artillerie du cuirassé Dunkerque dont il assure la mise au point de l'artillerie.

Capitaine de frégate (mai 1937), commandant du contre-torpilleur Albatros (novembre 1938), il se fait remarquer lors du bombardement de Gênes et fut alors nommé capitaine de vaisseau (décembre 1940). Affecté à l'état-major du commandant supérieur de l'air en Afrique du Nord (février 1941), il devient adjoint du vice-amiral commandant le front de mer à Dakar (août 1941) puis commande en avril 1943 le cuirassé Richelieu.

Contre-amiral (mai 1944), préfet maritime de Toulon (décembre 1944), il est promu vice-amiral en novembre 1946 et commande l'escadre sur le croiseur Montcalm (1949-1950).

Vice-amiral d'escadre (novembre 1950), chef d'état-major général de la marine (août 1950-décembre 1951), il sert de nouveau comme préfet maritime de Toulon en décembre 1951 puis prend sa retraite en janvier 1957.

Bibliographie

  • Étienne Taillemite, Dictionnaire des marins français, Tallandier, 2002, p. 295-296 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Récompenses et distinctions

  • Chevalier (11 juillet 1922), Officier (16 juin 1938), Commandeur (7 juillet 1945) puis Grand-Officier de la Légion d'Honneur (30 janvier 1950).
  • Croix de Guerre.
  • Mérite maritime (23 décembre 1947).

Liens externes